Naissance de la cave des Hautes-Côtes à Orches -

 
Orches, par un matin ensoleillé d'octobre 1957…
maintenant Nuiton-Beaunoy

"Tout est calme, au petit jour, dans ce village des Hautes-Côtes qui s'abrite sous la falaise calcaire. On pourrait croire que c'est un matin comme les autres, mais il n'en est rien. Aujourd'hui, il se passe quelque chose d'inédit dans cette contrée de Bourgogne. En déposant leurs grappes dans une même cuve, des pionniers s'apprêtent à poser la première pierre de ce qui deviendra au fil du temps l'unique cave coopérative de la Côte d'Or : la Cave des Hautes-Côtes".
Les 2 premières années (1957-1958) vendangées, par des contributions importantes issues de la vente du vin, ont servi a l'aménagement de la cave dans une bâtisse (photographiée en 1960?) du 18e siècle, située à l'extrême ouest du village.

au milieu du 19e siècle, les 250 hectares de vignes (20% de la superficie cultivable) occupaient plus ou moins direstement les 660 habitants. Au début des années 1950, il ne restait que 30 hectares de vignoble pour 175 habitants.Malgré le déclin des caves coopératives, en 1964, les pionniers d'Orches "finalisent" la création de la cave des Hautes-Côtes devenue aujourd'hui "Nuiton-Beaunoy" qui regroupe 115 vignerons pour 520 hectares.

la première cave des Hautes-Côtes à Orches en 1960

le premier caveau de dégustation

quelques années plus tard, le caveau amélioré

d'après cartes postales et photos de J.F. et M.J. Laire

"En 1957 Bernard Rocault fonde avec 6 de ses collègues la cave coopérative du Rosé d'Orches, afin d'investir en commun dans une cuverie et mettre en valeur les vins du terroir.
Le Rosé d'Orches production originale de la Bourgogne, fera ainsi connaître Orches , dans le monde entier.
En même temps qu'ils construisent la cuverie les viticulteurs, installent l'eau courante chez leurs adhérents.
Le 4 août 1961 le décret instituant les appellations : Bourgogne  Hautes côtes de Beaune et Bourgogne  Hautes-Cotes de Nuits est publié, récompensant les efforts menés par les vignerons depuis les années 1925.
L'idée du syndicat des Hautes-Côtes est alors de fonder une structure coopérative pour créer un outil de vinification performant ainsi qu'une entité commerciale suffisante pour peser sur le marché. Etienne Kayser  instituteur à Meloisey et grand initiateur du développement des Hautes Côtes propose un rapprochement  avec les vignerons d'Orches. Le 18 septembre 1964  la coopérative du Rosé d'Oches étend sa circonscription  à l'ensemble des cantons de la région et devient la Cave des Hautes-Côtes . En 1965 un terrain est acheté à l'entrée de Beaune : emplacement des plus stratégiques. Le 13 janvier 1968 le premier coup de pelle est donné, marquant le début d'une longue histoire. La récolte de 1968 est vinifiée dans les nouveaux locaux."-

et maintenant